09/03/2020

Jean-Baptiste Soulard – le Silence et l'eau

Jean-Baptiste Soulard – le Silence et l'eau

Compositeur pour le théâtre, Jean-Baptiste Soulard s’est nourri du livre de Sylvain Tesson Dans les forêts de Sibérie, pour tisser les chansons d’un premier album d’une grande poésie et au charme évident.
Plus qu’un hommage à l’auteur globe-trotter, Le Silence et l’Eau permet à Jean-Baptiste Soulard de s’approprier le récit pour présenter un véritable travail de relecture du livre de Sylvain Tesson, faisant même un pont avec l’adaptation cinéma en proposant un extrait du livre lu par Raphaël Personnaz, qui jouait le personnage central du film.
Entouré de Blick Bassy, Luciole, Bessa, JP Nataf, celui qui est par ailleurs cofondateur du groupe Palatine et guitariste pour la chanteuse Israélienne Roni Alter, livre un album plein de profondeur et d’authenticité, inspiré à la fois par Nick Drake, Leonard Cohen, Sufjan Stevens et Bon Iver. Un album dans lequel les morceaux sonnent la plupart du temps pop-folk avec beaucoup de grâce et de sensibilité. Un très belle découverte !

☆☆☆☆☆

HORIZON - 6 mars 2020



Aucun commentaire: