18/01/2020

Bill Fay – Countless Branches

Bill Fay – Countless Branches

La formule "C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes" étant largement usée, on ne l’emploiera pas pour Bill Fay d’autant que dans son cas on le sait quand même depuis un bon moment.
Mine de rien, c’est déjà le troisième album depuis son retour en 2012. Countless Branches poursuit donc dans le veine des précédents avec toujours cette tonalité très mélancolique dans une formule ici voix guitare piano joliment minimaliste. C’est beau, c’est doux, un poil monocorde par moment mais au final assez touchant.

☆☆☆☆

Dead oceans - 17 janvier 2019




13/01/2020

Mick Jenkins – The Circus

Mick Jenkins – The Circus

En attendant un nouvel album, et après l’excellent Pieces Of a Man, Mick Jenkins régale encore avec ce Ep 7 titres qui sonne dans lequel le coté brut, direct, carré se mêle à des sonorités et des ambiances qui restent très confortables, aux influences jazz 70’s tendance brainfeeder (Flying Lotus, Thundercat) avec un flow toujours varié et des mélodies accrocheuses. Parfait.

☆☆☆☆☆

Cinematic Music Group - 10 janvier 2020

Full streaming :



12/01/2020

Michael Malarkey – Graveracer

Michael Malarkey – Graveracer

Dans la voix il y a quelque chose de Matt Berninger de The National, une voix de cowboy, à la fois grave et chaleureuse, qui vient accompagner la guitare électrique de Michael Malarkey pour une suite de chansons folk rock blues US mid-tempo, pour la plupart pleines de charme et de mélancolie.
10 titres rassemblé dans un second album (son plus réussi à ce jour) pour cet acteur auteur-compositeur-interprète américano-britannique qui a connu son petit moment de gloire avec un rôle dans la série télévisée Vampire Diaries. Un vrai coup de coeur !

☆☆☆☆☆

Cap On Cat - 10 janvier 2020

Full streaming :



08/01/2020

Compro Oro - Suburban Exotica

Compro Oro - Suburban Exotica

J'ai toujours aimé les musiciens, les groupes qui utilisent les sonorités du vibraphone et du marimba, comme le roi de la musique Exotica, Martin Denny ou le vénérable groupe Pop anglais High Lllamas.
C’est aussi le cas du groupe belge Compro Oro qui propose là un délicieux mélange entre jazz, psyché rock, exotica et influences afro-cubaine.
Ajoutez au son du vibraphone et du marimba celui de la basse, de la guitare et de la batterie, et vous obtiendrez Suburban Exotica, un disque instrumental, aux allures de Library Music, légèrement épicé, capable de vous faire danser ou de vous traverses les cinq continents en 43 minutes chrono.

☆☆☆☆

Sdban Records - 18 octobre 2019



31/12/2019

Josh Rouse – The Holiday Sounds of Josh Rouse

Josh Rouse – The Holiday Sounds of Josh Rouse

Ce disque est sorti début novembre mais, au vu de sa teneur musicale, aurait très bien pu sortir pour les fêtes de Noël. Car il y a un petit côté "sapin de Noël, guirlandes lumineuses et feu crépitant dans la cheminée" dans ce disque très chaleureux, comme souvent chez Josh Rouse. Sa musique prend ici des tonalités jazzy sur la plupart des titres qui sonnent délicieusement Easy Listening et qui vous caresseront l’oreille dans le sens du poil. Parfait.

☆☆☆☆☆

Yep Roc Records - 1er novembre 2019




Automatic – Signal

Automatic – Signal

On peut faire du bon son post-punk sans savoir besoin forcément d’utiliser des guitares. C’est en tout cas ce qu’on fait les filles du groupe Californien Automatic. En 11 titres pour 31 minutes, ce trio de filles déroule les morceaux bien carrés très directs joués avec synthé basse et batterie. Au-delà de l’aspect brut de décoffrage de l’ensemble, il ressort une vraie musicalité de cet album aux accents krautrock ou Cold Wave, avec un chant harmonieux et pas mal de mélodies accrocheuses.

☆☆☆☆

Stones Throw Records - 27 septembre 2019




28/12/2019

Matthew Halsall – Oneness



Membre du Gondwana Orchestra, le trompettiste anglais Matthew Halsall a sorti en 2019 sur le label Gondwana (qui abrite également les excellents Portico Quartet) un album de jazz très doux très atmosphérique, évocateur de quelques grands noms des années 60/70, tels que Miles Davis, John Coltrane ou Alice Coltrane. Enregistré avec le contrebassiste Gavin Barras, la harpiste Rachel Gladwin et le saxophoniste Nat Birchull, Oneness revêt une dimension spirituelle évidente et vous plongera dans une douce rêverie. Essentiel !

☆☆☆☆☆

Gondwana Records‎ - 27 septembre 2019