02 octobre 2013

Jay-Jay Johanson – Cockroach

"Spellbound", le précédent album de Jay-Jay Johanson avait marqué  un tournant dans la carrière du suédois. Disque épuré, proche du dépouillement, composé au piano et orchestré avec juste quelques cordes, et surtout dépourvu de tout apport électronique. Une première chez lui.
Deux ans après,  Jay-Jay Johnson retrouve une manière de composer plus classique, en tout cas plus conforme à son style, à l’image du single "Mr Fredrikson" dont le phrasé et la mélodie ressemblent étonnamment  à quelques uns de ses anciens titres.
Tout ça pour dire que l’on a retrouvé le JJJ des débuts, alignant des titres downtempo aux ambiances tristes, avec ce mélange bien équilibré de sonorités électroniques et acoustiques.
Du Jay-Jay Johanson pur jus, sans grande surprise, en roue libre, mais avec juste ce qu’il faut de mélancolie, de jolis arrangements jazzy cool, mettant une nouvelle fois en avant sa passion pour Chet Baker et la musique de films des années 60/70.
Malgré l’impression d’avoir affaire à un album assez traditionnel dans une discographie déjà bien remplie et assez contrastée, on appréciera  encore une fois sa finesse et son sens  de la mélodie toujours aussi affuté. Finalement, il n’est pas si mal que ça cet album.
[7.5/10]
Universal Music Classics & Jazz - sept. 2013

à écouter sur deezer et spotify




0 commentaires:

over-blog.com