05 septembre 2013

When Saints Go Machine – Infinity Pool

Non, Antony Hegarty  ne s’est pas mis à l’electro-pop, c’est juste que la voix du chanteur de  When Saints Go Machine ressemble de manière assez troublante à celle d’Antony. Pas de quoi, en tout cas, retenir notre curiosité et briser notre envie de se pencher sur le troisième album de cet étonnant groupe de Copenhague.
"Infinity Pool"  sera donc l’occasion de découvrir une musique plutôt attachante et assez complexe qu’il serait dommage de réduire à de l’electro-pop. Car, bien que le groupe  ait un certain penchant pour les sonorités electro, les sons de synthétiques en tout genre mais aussi pour les chansons au format pop, leur musique couvre un spectre assez large, avec notamment une incursion dans le hip hop (voir le titre d’ouverture "Love & Respect"). Mais c’est globalement sur des titres downtempo et très varié que le groupe impose son style et sa personnalité. Une jolie découverte à mettre au crédit du label !K7
[7.5/10]
!K7/La Baleine - mai 2013

A écouter sur deezer et spotify


0 commentaires:

over-blog.com