04/03/2013

Young Dreams - Between Places

Ils sont norvégiens, ils sont signés chez les australiens de Modular et ils sortent leur premier album "Beetween Places", après quelques singles plutôt flatteurs. Mais on le sait par expérience, la vérité des singles n’est pas toujours celle de l’album.
Proche d' Erlend Øye (Kings of Convenience), le groupe déploie sur ce premier album des tas d’idées et d’influences dans un album heureusement plus complexe qu’il n’y parait au premier abord.
Car, si à première vue, on navigue dans un univers léger avec des pop songs gentiment naïves, mais que l’on a l’impression d’avoir déjà entendues 100 fois avant, évoquant tour à tour des  choses comme Pet Shop Boys, Animal Collective, Sing Fang…, on se rendra compte, au fil des titres, que la musique des Young Dreams n’est pas si balisée que l’on voudrait bien le croire, à l’image du titre "The Girl That Taught Me To Drink And Fight", une chevauchée pop symphonique de plus de 10 minutes dans laquelle le groupe semble laisser libre court à ses envies les plus folles.
Malgré cette envie de ne pas être le nième groupe de pop psychédélique de l’année, malgré cette envie de sonner autrement et de proposer une musique qui sort un peu des sentiers battus, Young Dreams ne parvient pourtant pas à convaincre u-delà des quelques titres épatants qui jalonnent l’album, mais malheureusement noyés dans un ensemble un peu trop dense, un peu trop chargé et qui aurait sans doute mérité d’être un peu dégrossi.
[6.5/10]
Modular/La Baleine- mars 2013


à écouter sur deezer et spotify


Aucun commentaire: