25 février 2013

Ron Sexsmith – Forever Endeavour

Ron Sexsmith ferait-il partie des artistes qui se bonifient avec le temps ? Car depuis qu’il publie ses albums pop folk avec sa bouille à la fois rondouillarde et boudeuse en guise de pochette sur la plupart d’entre eux, on a fini par l’adopter, à apprécier un peu plus à chaque fois l’apparente banalité de ses chansons et par reconnaitre un talent qui n’a pourtant jamais éclaté au grand jour.
Et si on est à peu près sûr que "Forever Endeavour" ne changera rien à l’affaire, cela ne nous empêchera pas  de saluer les qualités évidentes des chansons  présentes sur cet album, toutes enrubannés de jolis arrangements de cordes et de cuivres, dans un style jamais très loin de celui de ses illustres ainés que peuvent être Elvis Costello ou Paul Mc Cartney.
Treizième et sans aucun doute un de ses meilleurs albums, "Forever Endeavour" est une belle réussite à saluer comme il se doit.
[8/10]
Cooking Vinyl - févr. 2013


à écouter sur deezer et spotify

1 commentaires:

frans schuman a dit…

All you see is the ground, and there’s nowhere to go but down.

Voici mon interprétation de Nowhere To Go de Ron Sexsmith

over-blog.com