18/01/2013

Vinyl Williams - Lemniscate

Pas facile à porter le nom de Williams comme héritage quand son grand-père s’appelle John, et qu’il est l’un des compositeurs de B.O de films les plus célèbres au monde (Star Wars, d’Indiana Jones…).
Pourtant Vinyl Williams, plus précisément "Lionel Williams", ne semble pas porter la le fardeau plus ça. En jouant une musique moderne, que l’on rangera dans la case chillwave /dream pop pour ses ressemblance avec un groupe comme Toro Y moi par exemple, le garçon ne semble pas vraiment suivre les trace de son papi.
Si au départ cet album sonne assez communément, sans dégager une vraie personnalité, les écoutes répétées permettront d’y voir un peu plus clair dans l’ambiance brumeuse qui se dégage de  ce Lemniscate. Rempli de douce reverb, d’échos, d’effets psychédéliques, et porté par la voix trainante de  Lionel Williams, l’album a son charme et ne manque pas d’atouts ni de qualités. Malgr tout, il lui manque quand même quelques titres forts,  2 ou 3 singles qui le feraient tout de suite passer du statut d’album "sympa" à celui de "petite merveille". On espère que ce sera pour le prochain car ce garçon semble avoir des idées de musique plein la tête.
[7/10]
No pain in pop - déc 2012

A écouter sur bandcamp, deezer et spotify

Aucun commentaire: