16 octobre 2012

Rone - Tohu Bohu

Comme souvent dans la maison infiné, il est bien difficile de définir clairement et formellement le genre musical dans lequel exerce un de ses groupes ou musiciens. Dans le cas de Rone, dès les premières minutes, on se rend compte que, comme avec Aufgang, Cubenx ou le récent Spitzer, la musique de Rone renvoie à tout un tas de choses, et qu’il va falloir un peu de temps pour décortiquer tout ça. Mais qui s’en plaindra ?
Désormais exilé en Allemagne, Erwan Castex/Rone s’est nourri forcément de nouvelles influences, mais continue pourtant, comme il l’a fait par le passé (sur l’album Spanish Breakfast) de mixer les genres, de piquer à droite à gauche pour nous offrir ce nouvel album nourri d’electronica, de techno, de trip-hop et de Hip hop.
Lumineux et mélodieux, "Tohu Bohu" se montre la plupart du temps très ouvert, très facile d’accès,  un peu lisse aussi par moment, mais réussissant à enchainer des titres variés et contrastés tout en gardant une belle cohérence du début à la fin. Du pur plaisir.
[7/10]
Infiné- oct. 2012A écouter sur deezer

0 commentaires:

over-blog.com