31/08/2012

Sweet Sixteen - Absence

Sorti au cours de cet été 2012, le premier album des de Sweet Sixteen vaut le détour à plus d’un titre. D’abord parce qu’il montre dès les premiers morceaux une maitrise et une aisance de la part groupe dans la composition ainsi que dans la production. Ensuite parce que ce groupe mené par Raphaël Froment a suffisamment d’atouts (voix, mélodies, chœurs…) et de richesse de style pour passer largement le stade de l’écoute unique.
Influencé par la pop anglaise des années 60 à nos jours, le groupe rappellera, par ce mélange de fraicheur et de habileté, les premiers albums d’Orwell… autre groupe doué pour lee mélodies pop franches et les belles harmonies vocales. Souhaitons donc aux manceaux la même réussite qu’aux lorrains avec cet album aussi prometteur qu’accompli.
[7.5/10]
Teenage Years - juillet 2012


A couter sur deezer et spotify


Aucun commentaire: