12/06/2012

Nicolas Repac – Black Box

On peut ne pas être sensible à la musiques blues, et accrocher au disque de Nicolas Repac "Black Box", parce que ce n’est pas à vraiment parler un disque de blues même sil puise sa matière première dans le genre.
Disque jazz, soul, hip hop, blues, "Black Box" permet de découvre des "Work Songs" (chants ouvriers) captés par l'ethnomusicologue Alan Lomax vers les années 30 aux 4 coins du monde. On découvre ainsi des chants de prisonniers enregistrés dans des pénitenciers du Mississippi et du Texas, des complainte d’un chaman amérindien, la voix d’une chanteuse tzigane serbe ou encore les styles si caractéristiques de Cheikh Lo, John Lee Hooker et Bo Diddley.
De toute cette matière sonore brute, de ces samples exhumés, il construit des morceaux très beaux très arrangés, une manière comme une autre de redonner vie à ces voix lointaines, à ces chants de la douleur, dans des compostions modernes rassemblés dans un album passionnant, dans un esprit à la fois proche et assez différent de ce qu’avait fait Moby il y a quelques années.
[8/10]
No Format - juin 2012

A écouter sur deezer et spotify

Aucun commentaire: