26/03/2012

Michael Kiwanuka - Home Again

La soul moderne se porte décidément très bien. Après le récent album du vétéran Lee Fields, c’est au tour d’un jeune Anglais de 24 ans, originaire d'Ouganda, de faire remonter des souvenirs et des images liées au mythique courant soul qui connu son apogée entre les années 60 et les années 70.
Avec pour référence principale Otis Redding, Michael Kiwanuka délivre des chansons romantiques portées par la production vintage de Paul Butler (The Bees) qui restitue parfaitement le son cuivré de l’époque Stax. Mais derrière ces arrangements de première classe, on pourra constater que sur la longueur l’album finit par lasser avec beaucoup de titres confortables et bien lisses qui contrastent presque trop avec les perles que l’on peut entendre par ailleurs sur ce disque. Un disque en demi-teinte qui nous laisse sur notre faim, regrattant que Michael Kiwanuka se soit lassé aller à quelques titres un peu guimauves qui gâche en fin de compte le plaisir.
[6.5/10]
Mercury - mars 2012

A écouter sur deezer et spotify

Aucun commentaire: