30 janvier 2012

Leila – U&I

On avait laissé l’iranienne Leila Arab en 2008 avec un album à consonance pop, très beau, très réussi. Malgré la qualité et les échos très favorables reçus à l’époque pour ce 3ème album, Leila change une fois encore de direction pour revenir à quelque chose de plus dur, à des titres par moment assez expérimentaux, voire carrément bruitistes ("Colony Colapse Desorder") comme c’était le cas sur ses premières galettes. Résultat, on là un album assez froid, assez abrasif par moment, réalisé en collaboration avec le chanteur Mt. Sims qui apporte sa contribution sur la moitié des titres.
Malgré la variété de tonalités, de rythme, de hauteur dans les morceaux, malgré la palette sonore assez large utilisée par Leila, l’album apparait en fin de compte assez déroutant, semblant ne pas s’adresser aux mêmes auditeurs que pour le précédent LP. Mais les gens qui suivent Leila depuis ses débuts savent que ce n’est pas le genre d’artiste à faire deux fois la même chose, mais plutôt le genre à expérimenter, à aller sans cesse vers de nouveaux terrains de jeu qui à laisse du monde en route.
[7.5/10]
Warp - janv. 2012

0 commentaires:

over-blog.com