18 juin 2011

When Saints Go Machine - Konkylie


D’abord, il y a cette voix haut perchée et aux harmonies complexes qui fait tout de suite penser à celle d'Antony Hegarty, le lyrisme et le côté affecté en moins. Et puis il y a cette musique electro pop aux accents post-punk/new wave avec ses sons de synthés estampillés 1982 qui rappelleront le récent et très bel album d’Austra. Voilà, le décor est planté, reste plus qu’à se fondre dans l’ambiance, à se projeter dans cet univers musical rétro assez codifié mais qui, au bout de deux ou trois titres, parvient très vite à dépasser ses références pour nous emmener vers des choses très intéressantes.
Car les quatre danois aux commandes de se projet font bien plus que de la pop nostalgique, ils parviennent à composer un ensemble de chansons modernes, alternant le chaud et le froid et dans lesquelles les cordes s’invitent et viennent apporter le petit plus qui donne un aspect souvent bien singulier aux compos de When Saints Go Machine, à l’image des titres plus épurés qui clôturent en beauté l’album.
[7.5/10]
!K7/la baleine - juin 2011


A écouter sur deezer et spotify

0 commentaires:

over-blog.com