18 avril 2011

Yuck - Yuck


Voilà encore un disque qui va en rendre plus d’un nostalgique. Avec un son tout de suite identifiable, une manière de composer qui rappelle immédiatement celui des groupes grunge/noisy pop des années 80/90 (Nirvana, Pavement, Dinosaur JR, Sonic Youth, Sebadoh, et j’en passe) , Yuck a tout du bon vieux vieux revival 90’s. Une tendance amorcée avec les The Pains of Being Pure at Heart et qui devrait se confirmer au cours des mois ou des années à venir. Pourtant, le groupe n’en fait pas pour autant son fond de commerce sur toute la longueur de l’album, s’essayant de temps à autres à des chansons plus pépères. Du coup, on ne sent pas vraiment d’idée précise derrière ce disque, avec l’impression que le groupe se cherche sans doute un peu en attendant un second album qui, espérons-le, sera un peu plus conséquent et plus personnel.
[6.5/10]
Fat possum - mars 2011

Album en écoute sur deezer et spotify



1 commentaires:

Anonyme a dit…

Un docu et quatres titres en live sur Noisey.com

over-blog.com