24 février 2011

Nicolas Jaar - Space Is Only Noise


On pourra parler sans doute de dustep à l’écoute de ce premier album de Nicolas Jaar mais tout de même, le terme qui vient d’abord à l’esprit c’est celui de trip-hop. Un trip-hop chic pour compilation de bar lounge et autre "Hôtel Costes". N’allez surtout pas y voir là une quelconque injure. Il y a des titres formidables sur les compilations "Hôtel Costes" ! Mais simplement, j’ai plus l’impression d’avoir ici affaire à une succession de titres d’ambiance, de musique ornementale, qu’autre chose.
Par ailleurs, il y a un côté daté dans la musique de Nicolas Jaar, avec un son très MAO et une production qui nous ramène aux disques de trip hop de la fin des années 90, à toute cette vague chill-out/jazzy largement propagée par des gens comme Kruder & Dorfmeister.
Pourtant très élégant, très agréable à écouter, avec quelques moments de grâce, notamment le dernier qui clôture l'album, "Space is Only Noise" n’en reste pas moins un disque mineur, assez paresseux par moment, pour un garçon dont on attendait sans doute mieux, en tout cas avec une musique un poil plus ambitieuse.
[6.5/10]
Circus company/la baleine - févr. 2011


autres avis sur des chibres et des lettres, Le noise et Tasca potosina

1 commentaires:

Anonyme a dit…

Pfff..."Dubstep" ?????. Rien à voir, avec cet album de Nicolas Jaar nous sommes dans l'abstract hip-hop/dub (ce qui donne le trip-hop). Je pense au contraire que c'est album intéressant, homogène, qui porte une vrai ambiance, et une identité musicale. La mélancolie des mélodies émotionne, enfermé vous dans le noir pour écouter cet album. Ca fait du bien d'entendre du hip-hop en 2011, loin des centaines albums pop copie conforme de MGMT.
Certe il ne prends pas risque, mais sa démarche devient minimaliste, et. Personnelement je trouve que la critique est très mauvaise, j'ai l'impression que l'auteur ne sais pas de quoi il parle.
Je dirais que le chroniqueur a été plus paresseux que Nicolas Jaar.

over-blog.com