12 février 2011

Aucan - Black Rainbow


Si le premier album de Aucan était plutôt orienté math-rock, celui-ci tire plus du côté du big beat tendance electro bien sombre. Un peu à la manière des français de Depth Affect, mais avec beaucoup moins de talent (ou d’idées), les italiens misent tout sur des beats énormes et des sonorités électroniques distordues, sur lesquels viennent se poser par moment un flow assez rageur, pour ne pas dire braillard. Le résultat est assez contrasté, avec une alternance de titres durs et de titres plus tranquilles, ce qui a le mérite de donner un certain relief à l’album et surtout de laisse reposer nos oreilles entre deux saillies "electroïdes".
Rien de bien neuf donc du côté de Aucan. Et même si le groupe a évolué dans sa façon de faire de la musique, on ne peut pas dire que le groupe se soit trouvé une vraie personnalité à travers cet album, certes efficace, mais assez banal en fin de compte au regard de ce qui s’est déjà fait par le passé dans un genre similaire.
[6/10]
Africantape - févr. 2011

1 commentaires:

dragibus a dit…

effectivement pas grand chose à retenir de cet album plutôt banal, si ce n'est une belle pochette peut être

over-blog.com