29 décembre 2010

Natureboy - Natureboy


Natureboy, c'est d’abord cette pochette étrange, cette fille de profil, dénudée, et puis il y a cette voix androgyne, trainante, nonchalante. C’est celle de Sara Kermanshahi, la jeune américaine d'origine iranienne à la tête de ce projet. Avec son chant direct, presque sans émotion, elle vient accompagner principalement une guitare pour une poignée de folk songs teintées de reverb qui donnent un des plus étranges albums dans le genre paru cette année.
Et puis au fil des écoutes, on découvre derrière ce dépouillement et cette froideur apparente, derrière la simplicité désarmante de ces chansons, une grande mélancolie, un sens de la mélodie et un son qui me rappelle les premiers Cat Power, les disques trop vite oubliés de Tarnation ou encore le spleen romantique de Richard Hawley.
"Natureboy" est un disque splendide, qui évoque le mythe de l’Amérique profonde et qu’il est urgent de découvrir.
[8/10]
Own records - Juil. 21010

1 commentaires:

Ma mère a dit…

J'aime beaucoup, merci pour la découverte!

over-blog.com