18/12/2010

Console - Herself


On pense à Console d’abord pour le titre "14 zero zero" à un époque ou l’on ne jurait que par une certaine pop allemande emmenée par des groupes souvent passionnants et qui avaient pour nom Tarwater, To Rococo Rot, The Notwist, Ms John Sod, Lali Puna ou encore Console. Ce dernier étant le projet de Martin Gretschmann, connu aussi pour sa participation au fameux album "Neon Golden" de The Notwist.
Après l'excellent album "mono" paru en 2006, dans un genre plutôt ambient, Martin Gretschmann revient avec un disque de laptop music nettement plus pop, sur lequel vient se poser la douce voix de la chanteuse Miriam Osterrieder. Et le résultat s’annonce assez probant avec 11 electro-pop songs, très agréables, légères et mélodieuses. Bref, le chevelu à grosses lunettes n’a pas perdu la main avec cet album qui, s’il ne fera avancer en rien le schmilblick, nous fera quand même passer un agréable moment à son écoute.
[7/10]
Disko B - déc. 2010


Aucun commentaire: