02/12/2010

Anika - Anika

On sait depuis bien longtemps que toute production dans laquelle est impliqué Geoff Barrow n’est jamais à prendre à la légère. Si son projet expérimental Beak m’avait laissé un peu sur ma faim, celui-ci mené autour de la journaliste berlinoise Anika se révèle, lui, bien plus réjouissant, plus facile à écouter aussi, pour tout dire nettement plus pop !
Cet album est constitué principalement de reprises des années 60/70, plus ou moins connues, revue à la sauce Barrow, dans un style post-punk, il faut bien dire, assez bandant. Avec un son qui rappelle celui du fabuleux "Portishead" de 2008, mais qui évoque aussi un rapprochement entre Nico et Neu! à la grande époque du krautrock, ce "Anika LP" est une réussite de bout en bout, avec au final un "Master of War" de Dylan en version dub, assez énorme.
A la fois sombre et sec, cet album redonne un bon petit coup de vieux à des titres qui, à l’image du tube mélancolique "I Go To sleep", se voient ici revus et corrigés de manière originale et très convaincante.
[8.5/10]
Invada records/Differ-ent - nov. 2010

Album à écouter sur spotify et deezer

3 commentaires:

mmarsupilami a dit…

Sur ce coup-là, on n'est vraiment pas d'accord. Je trouve que c'est un album fainéant. Je pardonnerais si l'artiste savait chanter...
;-)

Blake a dit…

Ce serait pas plutôt "redonne un petit coup de jeune" au lieu de "vieux" ?
À moins que ce soit exprès, vu la couleur des reprises ... en tout cas, j'irai écouter ça ;-)

Benoit a dit…

@ mmarsupilami : j'ai pas été si gène que ça, c'est un style de chant qui colle bien au son et qui se faisait pas mal à l'époque post-punk et si les punks chantaient juste ça se saurait ! ;-)
@ "un coup de vieux" parce que ce sont des relectures mais qui sonnent "à l'ancienne", j'ai trouvé ça intéressant de faire des reprises avec le son d'une autre époque.