04 novembre 2010

Timber Timbre - Timber Timbre


Jusqu'à ce jour, j’en avais entendu parler sans jamais avoir pris le temps de l'écouter. Faut dire qu’avec un nom pareil, Timber Timbre, ça n’excite pas forcément la curiosité. C’est donc à l’occasion de la sortie française de son troisième album éponyme (paru en 2009 de l'autre côté de l'atlantique) que je découvre l’univers singulier de ce canadien qui s’appelle Taylor Kirk dans la vraie vie.
Première surprise, on est assez loin des clichés de la country folk habituelle, et très vite, on plonge dans un univers intimiste et crépusculaire, avec ses chansons aux ambiances rétro qui rappellent Elvis, Roy Orbsion ou plus près de nous, le subtil Richard Hawley. Des chansons à costard, banane et lunettes noires, remplies d’images de films des années 50 et qui font leur petit effet dès la première écoute.
Album tranquille, sans heurt, "Timber Timbre" vous bercera le temps qu’il faut pour vous plonger dans une nuit forcément très douce.
[8/10]
Full Time Hobby - oct. 2010

Album en écoute sur spotify et deezer

3 commentaires:

Blake a dit…

C'est marrant, j'ai longtemps eu aussi cet album sous le coude en me demandant ce que je devais en penser et si j'allais en parler.

Et finalement, non, car l'ai trouvé assez aride et un peu trop désolé au bout du compte l'ami Timber Timbre.
Manque un quelque chose pour moi...

Ma mère était hipster / Absurdités claustrophobes a dit…

Comme moi, une découverte tardive. Si tu as l'occasion, va voir la formation en spectacle, ça sonne incroyablement bien!

Benoit a dit…

c'est un univers très surprenant, moi je ne m'attendais pas du tout à ça ! belle surprise.

over-blog.com