04/10/2010

Superpitcher – Kilimanjaro


Le label kompakt tient en Superpitcher sans doute son meilleur représentant en matière de techno/House pop depuis qu’il a sorti son premier album en 2004, l’excellent "Her Comes Love". Cinq ans plus tard, Aksel Schaufler, l’homme à la tête du projet, revient avec un disque tout aussi attachant que le précédent et qui réussit encore une fois le pari de marier mélodies pop et sonorités tech-house avec élégance et finesse, un peu comme l'ont réussi lui des groupes comme Everything but The Girl ou Underworld.
Sans rien changer aux bonnes vieilles recettes, dans un style qui nous ramène à la fin des années 90, Aksel Schaufler enchaine les tubes dance-floor dans un album grand format où les titres font, pour la plupart, plus de 6 minutes.
Vous l’aurez compris, "Kilimanjaro" est un album qui s’écoute très facilement. Une impression ressentie grâce notamment à la grande diversité qui règne tout au long de ces onze plages, où l’on passe aisément de la techno pop à la musique baléarique sans qu’on y trouve à redire quoi que ce soit. Et si tous les titres ne sont pas du même tonneau que les indispensables "Voodoo" ou "Country Boy", l’album reste malgré tout très bon, très agréable avec, par moment des arrangements downtempo/chill-out absolument délicieux pour passer un après-midi de farniente total !
[8/10]
Kompakt/module - sept. 2010


album en écoute chez Kompakt
Autres critiques sur Chroniques électroniques et Soul Kitchen

Aucun commentaire: