08 février 2010

EDH - Prédature


Découverte, pour ma part, il y a quelques années sur la compilation "Active Suspension VS Clapping Music", Emmanuelle de Héricourt, devenue depuis EDH, (c’est plus simple) poursuit son aventure musicale après avoir notamment collaboré avec Hypo et Anne Laplantine et publié "New York Tracks 2001-2002" en 2008.
Et c’est sur le tout nouveau label parisien, Lentonia, qu’elle publie "Prédature", un album qui sort en vinyle et en mp3 uniquement.
D’entrée de jeu la musique de EDH semble familière car rappelant beaucoup de choses de la fin des années 90 (Anne Laplantine, Stereloab, Lali Puna...) mais également les filles de Au Revoir Simone pour une electro-pop légère et grave à la fois, accompagnée par la voix monocorde et mélancolique de Emmanuelle.
Album simple mais charmant, au romantisme sombre, porté par quelques singles évidents ("Medium waves", "Stephanovitch", "Neighbourhood"…), "Predature" et incontestablement une des plus belles surprises de ce mois de janvier 2010.
[8.5/10]
Lentonia - janv. 2010
EDH : Ramble







4 commentaires:

Ma mère était hipster a dit…

Merci pour cette découverte! Un petit quelque chose du dernier album de Charlotte Gainsbourg non?

Benoit a dit…

oui, y'a de ça aussi un peu, effectivement

Fred a dit…

En concert demain (le 10 février) à la Flèche d'Or!

seb a dit…

Y'a un peu de Gudrun Gut dans l'air aussi

over-blog.com