12/02/2009

Sons of Frida : The white face of Alison K.


Post-rock ? math-rock, noisy-rock ? Peu importe les étiquettes. Seuls le son et la musique comptent. Dans le cas de Sons of Frida on pourra parler d’une musique rock nerveuse et tendue, jouée guitare/bass/batterie en avant avec des compos instrumentales desquels s’échappent par moment des voix lointaines. Une musique faites de passages soniques, de cassures, des roulements de batterie, de calme et de tempête. Un schéma et une façon de faire déjà souvent vu et entendu. Et c’est toujours un peu le même problème avec Sons of Frida. Hormis l’énergie incontestable qui se dégage de cet album et globalement de la musique du groupe, on ressort un peu sur notre faim et on espère toujours (à tort peut-être) que le groupe nous apporte quelque chose en plus des habituels plans propre au genre.
[6/10]
Autoproduit - janv. 2009

Tracklist :
01/ Zé
02/ Plants & hot water
03/ PKL
04/ Torticoli
05/ VKL
06/ Home
07/ Bad dream
08/ Clarksdale SK

Aucun commentaire: