08/12/2008

Peter Broderick - Float


Pour ceux qui voudraient mettre un peu de soleil et de chaleur dans leur lecteur mp3 ou sur la platine du salon, il ne faudra surtout pas compter sur Peter Broderick et son album "Float" car si le garçon n’est peut-être pas un dépressif chronique dans la vie de tous les jours, en revanche sa musique, elle est à rangée tout à côté de celle de Max Richter, Sylvain Chauveau ou encore Jacaszek, découvert en cette année 2008.
Dépouillé, mais pas pour autant avare de belles mélodies et d’arrangements travaillés, l’album pourrait très bien servir de bande originale à un western (on pense d’ailleurs à la musique de Nick Cave & Warren Ellis pour le film "The Assassination Of Jesse James By The Coward Robert Ford) tant les morcveaux sont évocateurs de grands espaces et de misère humaine.
Joué principalement au piano, violon et violoncelle, "Float" laisse entrevoir, par instants, des voix, des fields recordings, un banjo ou une scie musicale ainsi que des sonorités numériques non identifiées dans un ensemble à consonance mystique, totalement prenant.
Bref, voici un beau disque du soir, un grand moment de mélancolie, de beauté triste pour qui aime s’imprégner de ce genre d’atmosphère
[8.5/10] Type - mai 2008
Peter Broderick - A Snowflake


Peter Broderick - Another Glacier



Tracklist :
01. A snowflake
02. Floating/sinking
03. A glacier
04. A simple reminder
05. Stopping on the Broadway bridge
06. Another glacier
07. Something has changed
08. Broken patterns
09. An ending
10. A beginning

1 commentaire:

Alain a dit…

référence intéressante quand tu parles du film "L'assassinat de Jesse james..."