31/03/2008

Alain Bashung - Bleu pétrole


Après “L’Imprudence”, qui reste à ce jour l’œuvre la plus exigeante et la plus impressionnante de Bashung, il paraissait presque naturel de retrouver le garçon sur un format plus traditionnel, comme un retour aux sources, un retour à ce qui a fait son style à une certaine époque. Plus pop, plus accessible donc que ses prédécesseurs, “Bleu pétrole” voit Bashung confier la plupart de ses titres aux nouveaux venus que sont Gaëtan Roussel, Joseph d’Anvers, Armand Méliès et Gérard Manset.
Plus directs que ceux de Jean Fauque, avec qui il a travaillé durant plusieurs années, les textes de “Bleu Pétrole” restent malgré tout marqués du sceau “Bashung”, qui avec cette sa voix sans égal a prouvé maintes fois par la passé qu’il était capable d’apprivoiser n’importe quel chanson de répertoire. C’est encore une fois le cas avec “Il voyage en solitaire” (Manset) et “Suzanne” (Lénorad Cohen) deux reprises soignées mais sans passion qui viennent clôturer un album placé sous le signe du blues-rock et du folk.
[8/10]
Barclay/Universal - 2008
www.myspace.com/alainbashung

Aucun commentaire: