20/10/2007

arca - on ne distinguait plus les têtes


En deux albums, Sylvain Chauveau et Joan Cambon sous le nom de Arca ont crée un petit univers sonore et musical dans lequel on s‘y est toujours retrouvé. Dans ces deux premiers essais : "Cinématique" (en 2001) et "Angles" (en 2004), les deux musiciens tentaient une sorte d’introspection du monde qui nous entoure avec beaucoup d’à-propos et d’intelligence. Un poil différent de ses deux prédécesseurs, ce troisième volet laisse entrevoir une œuvre moins engagée, moins tournée vers le collage sonore mais plus vers la musique et le chant avec, avant tout, une grande présence de Sylvain Chauveau au micro, sans doute encouragé par le résultat obtenu avec son magnifique album de reprises de Depeche Mode.
La plupart joués sur un tempo assez lent, les morceaux dégagent tous une atmosphère prenante et trouvent parfaitement leur place dans un ensemble équilibré où la voix, les synthés, la batterie, la bass, la guitare, les fragments sonores tiennent leur rang quasiment à part égale. Très accessible, empli de mélodies plus belles les unes que les autres, soutenu par les arrangements délicats de Joan Cambon, l’album fait mouche sur chaque titre et se révèle bouleversant de beauté sombre et de mélancolie.
[8.5/10]
ici d’ailleurs/differ-ant
www.myspace.com/arcamusique
www.icidailleurs.com/artistes/arca.htm
arcamusic.free.fr

Aucun commentaire: